Immobilier: Que faire en cas d’héritage?

Mauvaise nouvelle. Un de vos proches vient de déceder. Il peut s’agir d’un de vos parents, d’un de vos grands-parents, d’un oncle, un cousin… Le temps est maintenant à la douleur et aux funerailles.

Bonne nouvelle. Votre parent/grand-parent/oncle/cousin vous a légué une maison de rêve, dans un beau quartier, et avec une vue à couper le souffle.

Mauvaise nouvelle. Cette maison est à partager avec votre frère/cousin , qui vous tirait les oreilles tout le temps quand vous étiez enfants, et avec qui vous n’avez plus de relations depuis 1995.

Que faire maintenant?

Une fois que le deuil est passé, et que vous vous êtes fait à l’idée de contacter à nouveau votre frère/cousin, que faire de la maison que vous venez d’hériter?

Du fait de la succession, vous et votre frêre/cousin constituez une communauté d’héritiers, et en tant que telle, vous avez des droits et devoirs les uns vers les autres et par rapport à la maison:

  • Vous êtes tous solidairement responsables de la maison. S’il y a des factures ou des taxes à payer sur la maison, et un d’entre vous ne paie pas, les autres doivent compenser.
  • Les décisions se prennent à l’unanimité. Si un des héritiers fait blocage, on ne peut rien décider.
  • Les parties de la communauté s’héritent à leur tour. Si un des membres de la communauté décède, ses héritiers se partagent sa part. Dans ce cas, le nombre de membres de la communauté d’héritier augmente de manière exponentielle, et prendre des décisions devient de plus en plus difficile.

D’où l’intérêt de dissoudre le plus rapidement possible la communauté d’héritiers, et passer à une autre forme de propriété, moins contraignante.

(source image)

Pour cela, vous avez plusieurs possibilités.

1. Vendre en l’état.

C’est l’option la plus simple: on vend la maison et on partage la recette. En 2-3 mois, le problème est résolu, et chacun peut reprendre son chemin. Si le bien hérité est en bon état, et il n’y a pas de possibilités de construction supplémentaires, c’est le meilleur choix. Par contre, s’il y a des travaux de rénovation à prévoir, ou s’il y a une réserve à bâtir conséquente, vous risquez de vendre à un prix très bas, et de retrouver la même maison, renovée ou agrandie et remise sur le marché par quelqu’un d’autre à un prix beaucoup plus haut.

2. Mettre en valeur.

S’il y a des travaux de rénovation à prévoir, ou une réserve à bâtir conséquente, vendre en l’état n’est pas toujours la meilleure solution. Une solution plus intéressante consiste à faire des travaux de rénovation ou un projet d’agrandissement avant de vendre la maison. Cette voie prend un peu plus de temps (entre 6 mois et 2 ans, selon la taille du projet), et nécessite un investissement initial plus conséquent, mais permet au même temps d’avoir des rendements bien plus intéressants.

3. Vendre sur plans.

Une solution intermédiaire entre la vente en l’état et la mise en valeur après travaux est la vente sur plans: vous mettez en route un projet de construction ou de rénovation, et vous vendez les lots à l’obtention du permis de construire. Les délais sont plus courts (entre 3 mois et 1 an) et l’investissement est moins lourd (20’000 à 30’000 CHF), mais on peut avoir un bénéfice similaire à celui d’une mise en valeur.

4. Racheter les parts des autres.

Si un des héritiers veut rester vivre sur place et les autres cherchent uniquement à sortir de la communauté des héritiers, une solution est de revendre les parts d’héritage à celui qui veut rester sur place. Comme dans les cas précédents, il faut faire une estimation de la valeur de la maison, ainsi que des éventuelles potentialités futures, de manière à que le rachat des parts se fasse à un prix équitable pour tout le monde.

5. Transformer en PPE.

Si tout le monde tient à la maison, et les réglements permettent la construction de plusieurs appartements, une solution qui peut arranger tout le monde est la transformation de la communauté d’héritiers en PPE. Chaque héritier prend un appartement, et en devient seul responsable, et les parties communes sont soumises à un réglement de copropriété qui évite la plupart des conflits.


Vous avez hérité une maison, et vous cherchez des idées pour la mettre en valeur? contactez-nous au 079 525 71 35 ou au 078 638 09 18.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s