Idées de business pour une clientèle non vaccinée.

À partir du 13 septembre 2021, la Suisse réjoint les autres pays éuropéens avec la mise en place d’un certificat vaccinal: un certificat qui sera voué à l’échec comme tous les certificats mis en place dans les autres pays et comme toutes les mesures prises dans ces derniers deux ans.

Suite à l’annonce de la mise en place du certificat vaccinal, la population s’est divisée en deus champs:

  • Ceux pour qui le certificat vaccinal sera l’arme définitive pour battre la pandémie, et le non-vacciné est l’ennemi public numéro 1. Ce sont ceux pour qui en mars 2020 l’ennemi était celui qui ne restait pas à la maison, et pour qui en novembre 2020 l’ennemi était celui qui ne mettait pas de masque. Donnez-leur un Grand Effort Collectif et un ennemi à abattre, et ils seront heureux.
  • Ceux pour qui le certificat vaccinal est litéralement le retour du fascisme. La Défense de la Race, la Persécution des Juifs, le Ghetto de Varsovie, la Solution Finale, les Purges Staliniennes, 2021 comme 1938, George Orwell et Aldous Huxley, 1984 et Brave New World. Lutter, lutter, lutter, contre cette europe de plus en plus fasciste!

Face à ces deux camps, je propose une troisième voie.

  • Le but du passeport vaccinal est d’interdire tut un tas d’activités aux non-vaccinés.
  • Le passeport vaccinal agissent uniquement sur l’offre. Si les non-vaccinés sont interdits d’accès dans toute une série de lieux et d’activités, leur demande de loisirs et de socialisation est toujours là. Donnez-leur une alternative, et ils seront bien contents de dépenser leur argent chez vous.
  • Les non-vaccinés sont beaucoup. 30% à 50% de la population, selon les pays. 30 à 50% de la population qui a de l’argent à dépenser, et pas beaucoup d’occasions pour le faire.

Les non-vaccinés sont une clientèle à prendre. Ceux qui proposeront des business pour les non vaccinés pourront gagner beaucoup d’argent!

Allons voir en détail les différents domaines, et celles qui pourraient être les idées de business pour les différents domaines.

1 – La santé.

Le monde de la santé est celui qui, plus que tous les autres, a besoin de nouvelles idées. La crise de 2020-2021 a laissé un monde de la santé complétement détruit, ou la confinace entre les médecins et les patients est totalement brisée, et où une visite à l’hôpital peut vite dévenir une condamnation à mort.

Dans le domaine de la santé, les attentes sont deux:

  • Soigner le covid avec les médicaments qui sont réellement efficaces, tels que l’Ivermectine et les autres antiviraux
  • Soigner les différentes maladies sans devoir forcement s’occuper du Covid, et sans que les patients et le personnel soignant doivent passer par l’infâme vaccin.

Pour tous ceux qui veulent se lancer dans le business de la santé, il est très important de ne pas se présenter comme médecins, pour ne pas se mélanger avec une proféssion presque totalement décrédibilisée. On pourrait par exemple regrouper les médecins qui soignent les non-vaccinés dans une église, et labéliser les cures alternatives comme « sacréments » et « rituels de purification », sur le modèle de l’alchimie médiévale.

2 – La remise en forme

Un domaine similaire à celui de la santé, mais avec moins de contraintes, est celui de la remise en forme. Les fitness étant désormais réservés aux vaccinés, il faut trouver des moyens de donner des cours de remise en forme qui ne passent pas par les fitness. Il pourrait s’agir de cours pour petits groupes donnés à domicile, chez les uns ou chez les autres, ou d’entrainements par petits groupes (10-20 personnes). L’important est rester dans un des cas de figure qui n’obligent pas les participants à montrer un certificat vaccinal.

3 – L’instruction

L’instruction est un des domaines où la demande est là bien avant le certificat vaccinal. En fait, beaucoup de parents ont eu pas mal de doutes los qu’il s’agissait d’envoyer les enfants à l’école en 2020-2021, et les obliger à porter un masque pendant 5-6 heures. Donc, plus que jamais il y a une demande d’une école où les enfants puissent se retrouver sans masque et sans vaccin.

On pourrait créer des petites classes (5 à 10 enfants) dans chaque quartier, organisées sous forme associative ou coopérative. Plusieurs projets sont déjà en train de voir le jour.

4 – Les transports

Dans plusieurs pays (notamment Italie et France) la plupart des transports publics à longue distance nécessite désormais un passeport vaccinal. Là aussi, il y a un marché qui s’ouvre: si l’accès aux transports publics est entravé, la demande en déplacement est toujours là. On peut donc s’organiser avec des véhicules de petites capacité (6 à 15 places) pour répondre à cette demande de transports à longue distance.

L’important est que cette offre alternative ne soit pas classifié comme un transport public, mais comme du covoiturage.

5 – La restauration

L’accès aux espaces intérieurs des restaurants est soumis à l’obligation d’un passeport vaccinal, mais la demande d’un endroit pour manger au chaud pendant les mois d’hiver est toujours là.

Dans ce cas, on peut combiner cette demande avec une offre que en ce moment est très abondante, celle des bureaux, coworking et autres commerces, qui en ce moment peinent à se remplir.

L’idée est de transformer ces places de travail en salles d’attente, qu’on peut louer à l’heure ou à la journée. On loue l’espace, on y arrive avec un repas préparé maison ou acheté à l’emporter dans un restautrant du coin, et on a son espace d’attente où manger son repas au chaud.

Là aussi, il faut organiser ces espaces à petite échelle, de manière à passer entre les filets de la règlementation.

6 – Les rabais

Même si votre entreprise n’est pas concernée par les restrictions du passeport vaccinal, vous pouvez vous démarquer de la concurrence et proposer des rabais et des offres spéciales pour votre clientèle non vaccinée. Nous avons déjà mis en place une offre de ce type.

Important: rester flexible

Dans une période où les règles changent continuellement et de manière totelement imprévisible et aléatoire, il est important de rester flexibles. Il faut être prêts à mettre en place sa nouvelle offre en très peu de temps (1 semaine au maximum) et être prêts à la modifier très rapidement, dès que les différents gouvernements annoncent des nouvelles mesures.

Cette période, pour ceux qui sont flexibles, peut dévenir une mine d’or!

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s